13h20, pause déjeuner.

Puisque je dispose d’un peu de temps, j’en profite pour faire un petit billet.

Alors que j’étais en train de formuler des actes (travail pénible et sans intérêt), je continuais tranquillement en parallèle une conversation avec un passionné de politique Linux.

Bon, il faut avouer que la conversation était assez houleuse !

C’est forcément vrai, je me suis renseigné sur Internet avant !

Nous sommes tous deux des hommes de conviction.

Et quelque fois, quand les convictions s’opposent, ça peut faire mal !

Mais, là n’est pas le sujet.

Lire -> →

La notion de collection sur NuTyX, vaste programme !

En fait, beaucoup de personnes confondent la notion de collection propre à un système et les collections dans la généralité du monde Linux.

Tous s’embrouillent, les groupes, les collections les paquets de paquets…

Enfin, tout ça est très opaque.

Le concept de dépôt ? du cas par cas !

Pour être claire on va définir «la notion de collections sur NuTyX.»

Lire -> →

C’est dingue !

je me rappelle d’une vidéo sur la contribution il n’y a pas si longtemps.

Les arguments étaient simples : « la contribution c’est pour nous, la contribution c’est aussi pour les autres. »

Bon, je l’accorde, le discours est convenu.

Lire -> →

Bon… comment dire ?

« Read the fucking manual ! »

Certains Linux sont un peu particuliers.

Il se peut que certaines distributions soient elles-mêmes l’objet de l’exploitation.

Je m’explique :

Prenez Windows, ce système d’exploitation ne sert qu’à étayer des applications.

Prenez Mac OS, l’idée de base de ce système d’exploitation s’était, en fin de compte, de se faire oublier et ne laisser place au principal : l’applicatif.

Linux, c’est autre chose.

Lire -> →

Je crois que c’était hier ou avant-hier, je ne m’en rappelle plus trop.

Bref, j’éteignais tranquillement mon setup dans le noir… aucune lumière allumée sauf un nombre impressionnant de diode qui scintillait comme des étoiles multicolores dans un ciel assombri.

Très jolie, mais aucune utilité.

Lire -> →

En tapant sur mon clavier pour écrire ces mots, je me rends compte que j’ai dormi quatre heures, qu’il est 6h08 du matin et qu’une douleur à l’estomac me rappel que la fatigue n’est pas compatible avec le café !

En fait, beaucoup de choses ne sont pas compatibles.

Lire -> →